Improvie – le suivi personnalisé

Pour avoir accès au suivi personnalisé, il est avant tout indispensable d’avoir le matériel requis.

Le suivi personnalisé est à la base un programme de 15 à 20 exercices répartis sur l’année (environ un exercice tous les quinze jours). Ces exercices concernent presque toutes les sphères d’enrichissement des moyens également abordées en cours, par exemple :
• des exercices de langage imaginaire (enrichir et habiter son langage imaginaire en solo)
• de beatbox (utiliser différents sons, différents riffs, faire des relances)
• de spontanéité (trouver des boucles, des harmonies et rythmiques, développer la vitesse et la fluidité)
• d’arrangement (agencer les voix de différentes manières, commencer, faire évoluer, finir)
• d’harmonie (faire des impros avec différents accords pré-définis ou non)
• de travail sur l’attention et l’intention, la gestion des « petites voix », le centrage (pour être plus inspiré et mieux en profiter)
• de diversité stylistique (pour ne pas faire tout le temps la même chose)
• etc…

Il s’agit toujours d’improvisations au looper à faire selon certaines consignes qui laissent une assez grande marge de liberté, afin de progresser dans tous les sphères tout en les intégrant à son propre univers musical.
Le programme de chaque cycle contient également 3 ou 4 exercices entièrement personnalisés par rapport aux objectifs de l’élève.

Concrètement, après la phase d’exercice du cours, je dis à tout le monde qu’il s’agit d’un exercice de suivi (ou bien plus rarement qu’il y a un exercice de suivi à faire si celui-ci n’est pas abordé en cours) et demande qui veut le faire avant la date prévue (1 à 3 semaines plus tard, 2 semaines la plupart du temps). Je note ceux qui répondent présents et leur envoie une vidéo de support pédagogique qui explique et montre l’exercice. Ils travaillent ensuite de leur côté et sont invités à enregistrer toutes leurs séances de travail. Avant la date limite, ils mettent dans leur dossier dropbox personnel leur enregistrement de l’exercice qu’ils trouvent le plus abouti, ainsi qu’une improvisation entièrement libre. Dans les jours qui suivent, pour chaque élève je me filme pendant un peu moins de 15 minutes en train d’écouter et commenter les deux enregistrements. J’envoie ensuite la vidéo à l’élève.

Chaque vidéo coûte 10 euros. Attention, l’élève s’engage au moment où il décide de faire l’exercice et ne peut plus revenir en arrière, ce qui veut dire que s’il ne rend pas les enregistrements avant la date limite, il perd 10 euros ! C’est un peu rude, mais c’est parce que je bloque des créneaux pour faire les corrections, pendant lesquels je pourrais donner des cours particuliers à la place, j’y perds donc du temps et de l’argent si la date limite n’est pas respectée et que je ne facture rien. Les paiements peuvent être effectués en avance ou au fur et à mesure.

Il est donc possible de choisir au fur et à mesure de l’année, soit de ne faire aucun exercice, soit d’en faire une partie (selon les dispos ou selon l’intérêt porté à certains exercices), soit de faire la totalité du programme. Pour les plus acharnés qui souhaitent plus de vingt exercices dans l’année, il est possible de rajouter davantage d’exercices personnalisés à la demande.

Le temps de travail à fournir chez soi varie selon les personnes et les exercices. Pour optimiser la progression au maximum, je recommande un minimum de 4 séances de travail dans la semaine, d’une durée d’une demi-heure à une heure. Mais la plupart des exercices peuvent être faits en une seule ou deux séances d’une demi-heure, la progression en sera simplement amoindrie.

Nous utilisons dropbox pour partager les enregistrements, c’est gratuit, efficace et très simple à utiliser. Concrètement, l’installation crée sur votre ordinateur un dossier nommé dropbox, dans lequel vous allez avoir plusieurs autres « dossiers partagés ». Vous avez un dossier à votre nom qui n’est partagé qu’avec moi (si je change quelque chose dans le contenu de ce dossier, ça le change aussi chez vous, et inversement), dans lequel vous mettrez vos enregistrements d’exercices et d’improvisations libres. Vous avez également un dossier nommé « Cycle 1 collectif » qui est partagé par tout le groupe de votre cycle, qui sert à se faire écouter nos impros (j’y mets régulièrement des impros à moi aussi). Je demande à ceux qui font le suivi d’y partager un certain nombre d’improvisations libres afin de s’habituer à faire écouter son travail aux autres et de pouvoir s’enrichir/s’inspirer les uns les autres. Enfin, un dossier nommé « Improvie collectif » est partagé par tous les membres de la formation, tous cycles confondus.

Une ou deux fois par cycle, certains exercices sont à réaliser à plusieurs et demandent donc de se voir en autonomie en dehors du cours.

Le suivi permet à la fois de se motiver à travailler régulièrement et de bénéficier de retours et conseils adaptés à chacun, assurant une progression beaucoup plus rapide (la plupart des progressions du cycle 1 en 2014-2015 ont été assez spectaculaires).